Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et modifiez-moi. Je suis l'endroit parfait pour raconter une histoire, et pour vous présenter à vos utilisateurs.

Initiée dans leur atelier et développée aux cours de voyages, la série « Sentiment végétal » est le premier travail photographique issu de leur recherche autour du scanner. Choux, rose, fleur de courgette, mauvaises herbes, feuilles…

Pas d’apriori. Après de grandes collectes, le choix se fait avec le temps et le ressenti. Matière vivante, inexorablement, le végétal se transforme et vieillit. Ainsi, d’état en état, il libère les différentes beautés présentes tout au long de ses altérations. Entre leurs mains, nonchalant, il devient matière à image.

A même la plaque de verre, comme un corps nu sur une table d’opération, le sujet est livré aux balayages de lumière qui reproduit avec une infime précision, presque indécente, chaque mm2 de la matière. Seules les parties en contact sont d’une extrême netteté, le reste s’évapore dans le flou. La lumière du scanner nous révèle le sujet dans son aspect le plus brut.

Personnifié, le végétal se présente dans l’image toujours dans son intégralité, tel qu’il est déposé sur le scanne.

Dans une même image, l’infiniment petit alimente le monumental. La disparition de la profondeur de champ montre un flou dominant, recouvert d’un fin voile de net. Entre le fragile et l’intime.

 

Sentiment végétal

Copyright © All rights reserved. Toutes les images sur ce site sont la propriété des photographes ©Les nivaux