Je suis un paragraphe. Cliquez ici pour ajouter votre propre texte et modifiez-moi. Je suis l'endroit parfait pour raconter une histoire, et pour vous présenter à vos utilisateurs.

Crushings

Cette série est un recyclage esthétique des objets du rejet. «Crushings» («écrasements») résulte d’un ramassage des rebuts de nos sociétés, qui retrouvent une seconde vie et une beauté dans la photographie.

Au cours de leur récent voyage en Afrique, Pascale et Thierry Nivaux ont glané canettes, bidons, boîtes de conserve, pots de peinture… Ceux-ci jonchaient les rues et les pistes, écrasés au gré du passage des véhicules, élimés par le sable et le temps, décolorés par le soleil. Ils trônent seul dans l’image ou déclinés en série ou en motif… Toujours en grand format comme pour nous défier, nous consommateurs. 

 

« Par une compression de l’espace, on peut ressentir ce toucher, constater l’applatissement des perspectives. Nous adorons l’idée que la photographie prend son temps. Loin de nous l’instantanéité et le vol de l’instant.

Les séances de pose peuvent selon le sujet s’allonger d’un quart d’heure à une heure. Plus l’action du scanner sera longue, plus l’oeuvre photographique pourra s’agrandir dans l’espace et s’imposer aux spectateurs, jusqu'à devenir monumentale.»