©Les Nivaux, #STOPURGENCE, 2020. Sculpture, 3,20m de diamètre au sol. 

STOP posons-nous, discutons et réfléchissons à un possible Reset

Stop Urgence ! Il y a urgence à désactiver l’emballement de notre terre, à ralentir et suspendre le temps pour réfléchir à l’avenir, à une nouvelle vie, un nouveau monde, une nouvelle écologie, une nouvelle façon de travailler, de consommer, de vivre tous ensemble, à reprendre sa vie en main.

Pour cela, les artistes ont imaginé un détournement du bouton « coup de poing » ARRÊT d’URGENCE, connu du monde entier. Démesuré, il s’impose dans l’espace public, comme une sommation à s’asseoir seul ou tous ensemble, à monter dessus telle une tribune pour proclamer un message, à l’actionner pour dire STOP posons-nous, discutons et réfléchissons à un possible RESET.

ER_OwOtXsAERzLW.jpeg

#STOPURGENCE

IMG_3580COR.jpg

©Les Nivaux, installation participative, sculpture 3,20m de diamètre

#STOPURGENCE

Les nivaux demandent un engagement du public, à la fois physique et numérique. L’oeuvre a été exposée au public en mars 2020 à Montréal, pour le Festival Art Souterrain.

 

PHYSIQUE par l’action de s’arrêter & s’asseoir. 

Pour les artistes, elle symbolise le bouton coup de poing de notre planète terre,  pour stopper son emballement politique , diplomatique, climatique, économique ... Le public est invité à s’asseoir, se mettre debout sur l’oeuvre, se l’approprier seul mais surtout à plusieurs pour entamer ensemble une réflexion.

 

NUMÉRIQUE par l’action de délivrer un message, une photo, une vidéo sur les réseaux sociaux accompagné de 

#STOPURGENCE . Le bouton comme porte voix. 

 

«Stop à quoi, à qui ? Prenez la parole et partagez une photo de vous sur le bouton ou du bouton seul. Quelle est l’urgence ou Votre urgence selon vous ?» 

(texte gravé sur la partie supérieure rouge)

 

Pour cela, les artistes comptent sur le public pour partager sur les réseaux sociaux quand il sera sur l’installation 

#StopUrgence. Mais pas seulement, en amont ils ont entamé une campagne #stopurgence en créant des pages, des comptes, des groupes sur Facebook, Instagram, Twitter. Ils diffusent aussi des détournements photographiques reprenant leur bouton Stop Urgence, celui ci est mis en scène, parfois avec humour, parfois avec plus de véhémence et d’«artivisme». 

Et si cette oeuvre était à l’initiative d’un mouvement #STOPURGENCE ? 

Copyright © All rights reserved. Toutes les images sur ce site sont la propriété des photographes ©Les nivaux

Cross the Scan - Abbey road